Domaine Roman

Lit et petit-déjeuner / Table champêtre / Cabane à sucre

Domaine Roman

Forts de notre expérience avec le Restaurant Roman de Ste-Thèrese, Qc — qui était la continuation de notre parcours professionnel débuté en Roumanie — et à l’écoute des demandes et suggestion de nos clients de longue date, nous avons fait l’acquisition d’un enchanteur domaine situé dans le compté d'Autray (Lanaudière), à mi-distance entre Montréal et Trois-Rivières et à un jet de pierre de Joliette. Nous voulons lui donner la destination de gîte touristique et y maintenir l’excellence.

Après de nombreuses visites dans un rayon de 100Km autour de Montréal, nous avons eu le coup de foudre pour une propriété unique, rappelant les cours de Maramures (notre région d’origine) avec leurs forts bâtiments ancestraux et leurs fermes bien entretenues. Ainsi, le manoir que nous avons acheté — construit en pierre et bois rond — est entouré d’une érablière de plus de 8 ha et offre des commodités insoupçonnées. Avec sa robustesse rustique et la myriade des fleurs qui le dorlotent tout l’été, il est charmant et invitant.

La localité où nous nous sommes installés est petite — nous avons seulement 2.450 voisins — mais riche en beautés et attraits. Antaïa de par son nom algonquin, Sainte-Geneviève-de-Berthier a appartenu — depuis le milieu des années 1600 jusqu’à l’abolition du régime seigneurial en 1854 — à plusieurs familles nanties de langue française. La paroisse a été officiellement constituée le 1er juillet 1855 et est aujourd’hui en pleine expansion. Desservie par l’Autorute 40 et la Route 158 et baignée, au sud-est, par le fleuve Saint Laurent, elle s’étend entre les municipalités Lanoraie, Ste-Élisabeth, St-Norbert et St-Cuthbert et embrasse la ville de Bertierville.

La municipalité est fière de son riche patrimoine. L’Église de Sainte-Geneviève (monument historique, avec le site, datant de 1787 — un véritable musée avec ses dix mille sculptures sur bois polie de feuille d’or), le pont couvert Grandchamp enjambant la Rivière Bayonne (construit en 1918, le dernier encore en fonction dans la Lanaudière), le Centre de découverte de la forêt et du bois (animé par l’Association Forestière), la Plantation de pins du rang Sainte-Philomène (initiée en 1930, en pépinière, par le gouvernement), le Musée Gilles Villneuve de Bertierville (avec ses expos et son camp de karting), le Club de golf de Berthier (modernisé et ayant trois parcours totalisant 27 trous), la Halte routière du Chemin Grande Côte (incluse dans le circuit cyclable de la Route verte) et les belles résidences de la rivière ou de la Grande-Côte attirent les touristes dans tous les saisons.

Il y a tant de choses à voir et à faire : les nombreux sentiers incite aux balades à pied, à vélo (l’été), en traîneau, ski ou VTT (l’hiver), les fermes environnantes (avicole, bovines, ovines, porcines) et les divers vergers (y compris de petits fruits) ouvrent généreusement leurs portent, les fromageries et les fours à pain amènent l’eau à la bouche, les cours d’eau invite à la pêche ou aux promenades en canot ou petit bateau, les réservations naturelles attendent les amateurs d’oiseaux et les musée et les nombreux installations pour spectacles (intérieures ou en plein aire) accueillent chaleureusement les aimants des arts.

De plus, le traversier de St-Ignace-de-Loyola (avec son excellent service) donne la possibilité d’explorer l’autre rive du fleuve Saint-Laurent, à commencer par la région de Sorel-Tracy. Mais avant de le prendre, ça vaut la peine de partir à l’aventure pour découvrir les îles majeures qui précèdent, avec de nombreuses autres, plus petites, l’immense Lac St-Pierre : l’Île aux Castors, l’Île Dupas et l’Île St-Ignace.

C’est un coin de paradis qui mérite pleinement le détour. Et notre domaine — avec l’accueil que nous faisons aux visiteurs et les activités que nous leur proposons — s’ajoute généreusement à ce merveilleux environnement.

À 100m de la Sortie 141 de l’Autoroute 40, notre manoir dispose de 5 chambres (chacune, avec sa salle de bain complètement équipée) offertes en régime Bed-and-Brekfast. Le restaurant peut recevoir 100 personnes et, peu importe la saison, nos variée préparations culinaires sauront satisfaire généreusement l’appétit de tout gourmet attiré par notre cuisine traditionnelle.

Nous avons investi dans ce domaine pour vous faire plaisir et nous vous offrons, avec la bien connue hospitalité roumaine, un cadre de détente unique et inoubliable, loin du brouit et des tracas de la ville.

Notre beau foret d’érables vous enchantera avec sa faune riche (cerfs, petits animaux sauvages, oiseaux), sa végétation variée (fleurs, champignons, petits fruits), ses 4 km de sentiers enchanteurs aménagés pour randonnée, bicyclette, raquette, ski de fond et luge ou son cours d’eau (la petite rivière de la Chaloupe) zigzaguant sous les arbres pour se verser, gonflée d’affluents, dans le fleuve St-Laurent.

Nous avons aussi une petite ferme (lapins, poules, perdrix) qui approvisionne en partie notre cuisine en œufs et volaille, un chenil en développement (chiens husky) et un potager (tomates, concombres, poivrons kapia, poivrons gras, piments forts, radis, salades, choux, choux-fleurs, courgettes, aubergines) qui nous permet de produire, annuellement, des centaines de kilos de jus de tomates, de zakouski (d’aubergines et de champignons), des conserves à la saumure (choux, tomates vertes, concombres, poivrons, piments forts), des sauces et des confitures.

Notre érablière entrera bientôt en exploitation soutenue, mais nous produisons déjà assez de sirop pour les besoins de la cabane à sucre ouverte au printemps 2019 et ayant un menu particulier — mélange des cuisines locale et transylvaine — qui saura plaire à un large éventail de clients (ou, du moins, inciter leur curiosité).

Pour les besoins de notre restaurant, nous préparons sur place l’intégralité des produits à base de viandes : saucisses, boudin, liverwurst et pastrami, de même que des côtes, du jambon ou des jarrets de porc, du file de truite et du cheddar fumés à l’érable (chaud/froid). Et nous faisons aussi notre pain — très apprécié tant par nos compatriotes que par nos voisins Québécois.

De notre menu traditionnel — type "table champêtre" et réalisé, majoritairement, avec les produits de notre potager et notre fumoir — font partie : saucissons sans peau (mici), soupe de tripe, soupe au poulet, ragoût au boulets de viandes, tchorba aux haricots, l’escalope en croûte (schnitzel), feuilles de chou farcies, ratatouille, combo de viandes en sauce, rôti, poisson, salades variées. Tout est servi dans une ambiance relaxante, devant le foyer à bois.

Les soirées sont animées par de la musique moderne et/ou traditionnelle (souvent, live) et le ring est prêt pour ceux qui aime danser.

Peu importe la saisons, nous accueillons et faisons tous les préparatifs nécessaires pour divers éventements — mariages, baptêmes, anniversaires etc. En hiver, c’est dans le restaurant. En été, ça pourrait être en plain aire (la tente dont nous disposons peut accommoder 40 personnes), en profitant du grand BBQ aux charbons d’érable ou du rôtisseur permettant la préparation du porcelet et de l’agneau (entiers).

Sachez aussi que, plusieurs fois par année, nous organisons des soirées spectacle avec des invités spéciaux — soit pour une célébration particulière, soit avec un récital tenu par des artistes venu de la Roumanie.

Une des nos salles (présentement, en aménagement) est destinée à une expo-musée gérée par le Centre de l’immigrant roumain au Canada (CERC) — organisation sans but lucrative dont l’objectif est de conserver et promouvoir le talent artistique roumaine : musique, littérature, peinture, sculpture, métiers d’art, costume traditionnel.

Une partie de la collection est constituée d’objets que les roumains ont apporté avec eux dans le pays d’accueil. Leur valeur est inestimable, car chargée de souvenirs et émotion. L’autre partie est consacrée aux artistes de la diaspora — immigrants roumains qui enrichissent le patrimoine culturel canadien et international.

Nous espérons que vous serez curieux de découvrir par vous-mêmes les trésors que nous avons présentés ici. Vous ne serez pas déçus. Venez ! — nous vous attendons les bras ouverts.